Courbes sur polarpersonaltrainer // sur Strava // sur Endomondo

On est dimanche 7 avril, date du Grenoble – Vizille. Toujours pas de Polin en vue donc pas de compétition non plus. Avec le recul, j’aurais pu m’inscrire. Mais qui savait ? En plus c’est le marathon de Paris aujourd’hui, retransmis à la télé. C’est mon premier contact avec le monde extérieur (ahhh allumer la télé – zombie ;)) Du coup, il faut quand même faire quelque chose aujourd’hui. Après validation auprès des instances supérieures, il n’y a pas d’urgences pour ce matin, j’en profite donc pour sortir. Direction le barrage de St Egrève, un circuit tout plat mais tout long, vu ma préparation de la saison.

Je pars tranquillou et rejoins mon itinéraire sans trop de soucis. La perspective de faire 15 bornes me coupe les jambes, surtout que je suis à jeun. Une fois le pont Oxford franchi, plus de retour en arrière possible. Avant d’arriver au barrage, soit après 7 km, je me sens déjà fatigué comme si j’avais fait le tour entier ! Sur le chemin du retour, je retrouve un peu de jambes. Le moral et les jambes reviennent bien dès que je rejoins la seconde moitié du tour Europole, deux fois moins long, soit pour le dernier quart de la course. Finalement, je ne termine pas si mal pour une première sortie de l’année faite à jeun !

Bilan : 14,92 km en 1:32:17, soit 6:11 min/km et 145 bpm de moyenne. 1174 kcal consommées et 141 TRIMPS.

Suite :

L’après-midi ne se passe pas trop mal. Je m’hydrate bien pour tenir Paris-Roubaix. Malheureusement j’enchaîne sur une session rangement, ménage, tri bien crevante. Mention spéciale à Julie qui fait la même chose… enceinte jusqu’aux yeux ! 🙂