Lien vers polarpersonaltrainer // Strava

Depuis quelques semaines, je suis chaud patate de la pédale. Je veux bouffer du D+, planter un drapeau au sommet de chaque col des Alpes, devenir un « King of the Mountain » (Strava-inside). Plus sérieusement, monter l’Alpe d’Huez me tente bien. Objectif 10 000m de D+ d’ici la fin de l’été pour préparer cette ascension.

Pour cette semaine, direction un circuit au dessus St Martin d’Uriage et Gières. Juste après le passage du Dauphiné 2013 à Grenoble, j’ai envie de changer un peu de massif pour mes sorties vélo. Cela tombe bien, ma source d’inspiration du moment, « le Ptit Crapahut » autour de Grenoble propose cet itinéraire dans Belledonne. Il parait que c’est le plus dur du livre. Après le col de la Placette qui est sensé être un col facile, j’ai quand même un peu peur, surtout que le livre annonce 1300m de D+.

Première étape, il faut rejoindre la gare de Gières. Je chemine un peu entre les trams et finis par y arriver. Deuxième étape, il faut trouver le début de la montée. Après quelques égarements, mon téléphone me remet sur la bonne voie. J’attaque la montée, assez pentue mais régulière, avec 6,8 km à 7,3% et 500m de D+. Le circuit serpente ensuite dans Belledonne avec une alternance de montées et descentes. A Revel, je m’égare un peu et dois rebrousser chemin. Le dernier morceau dur est la traversée du Japin, avec quelques mètres à plus de 20%.

Profil de la grimpée de Venon (source : veloviewer.com)

Profil de la grimpée de Venon (source : veloviewer.com)

 

Traversée du Japin (source : veloviewer.com)

Traversée du Japin (source : veloviewer.com)

 

 

La descente de Vénon vers Gières est ensuite très plaisante, surtout avec mon nouveau réglage de guidon.

Bilan : 57,4 km en 3:09:51, soit 18,1 km/h et 146 bpm de moyenne. 890 m de D+, 1787 kcal dépensées et 404 TRIMPS.

A déplorer, la panne de batterie de mon GPS Polar sur le parcours…