Sortie sur polarpersonaltrainer // Strava // Endomondo

Après ma reprise de la semaine dernière, je pars pour une vraie sortie, avec un peu plus de km. Objectif:  rallier St Paul de Varces, une de mes destinations fétiches par les balcons du Vercors. En plus du traditionnel col de Comboire, j’ai repéré un petit détour qui emprunte le début de la montée de St-Nizier du Moucherotte.

Je pars en milieu de matinée pour éviter la fraicheur de l’aube. Après 3 km, je suis au pied de ma première ascension : rejoindre Bel-Air  (Yo Will Smith !) et la route qui redescend sur Seyssins-village. J’attaque sur le plateau de 39, ma plaque à moi. Je garde ce plateau le plus longtemps possible, même si je craque entre le mémorial et le désert Jean-Jacques Rousseau. Je repasse sur sur le 39 ASAP. Une bien belle montée. Descente ensuite sur Seyssins-village et j’attaque la deuxième partie du col de Comboire, montée sur le plateau de 39 également. Bon en même temps le pignon de 27 aide beaucoup…

Je rejoins ensuite St Paul de Varces par mon itinéraire classique. Dans mon raidillon, je n’abandonne pas mon plateau fétiche et me dresse sur les pédales tel le Cobra dans ces meilleures années EPO. Bon la montée fait 50m de distance, il faut relativiser ! 😉 Redescente dans la vallée ensuite. Pour éviter le tunnel inondé de la dernière fois, je me lance le défi de faire la montée du col de Comboire par l’autre versant, encore inconnu à vélo. La montée est plus raide et rectiligne. J’abandonne le 39-27 pour un pauvre 30-27 car je suis cuit, mais le col est passé deux fois. Pour atteindre les 50 km, je complète par un tour d’Europole.

Une bien belle sortie avec 745 m de D+, avec deux ascension du col de Comboire en prime.

Bilan : 50,8 km en 2:15:56, soit 22,5 km/h de moyenne et 147 bpm de moyenne.1303 kcal dépensées, 219 TRIMPS et 745m de D+.