Nous voici parti pour Biarritz dans le Pays Basque pour voir ma tante. C’est également pour moi l’occasion de rapporter mon « bike » pour profiter de cette semaine de congés pour me frotter aux routes basques.

Au menu de ce CR sportif :

– Le tour des plages de Biarritz

– Un tour dans l’arrière-pays jusqu’au pied de la Rhune

– L’ascension du Jaizkibel depuis St Jean de Luz.

Dimanche 30 juin : Tour le long des plages de Biarritz

Exercice sur polarpersonaltrainer // Strava

Au menu 1h pour aller rouler le long des plages en fin de journée, en attendant un plus grand tour demain, parce que je tourne en rond ce soir. Je pars en direction de la Chambre d’Amour à Anglet puis je remonte vers le phare de Biarritz pour redescendre sur la Grande Plage, remonter sur l’aquarium et le Port-Vieux. Je fais ensuite une excursion le long de la Cote des Basques puis je remonte sur la corniche pour redescendre sur la plage de la Milady et celle d’Ilbarritz. C’est l’occasion de réaliser un rêve de gamin : faire tourner ma roue libre sur cette dernière plage. C’est le bruit d’une roue libre sur le parking de cette plage qui m’a en partie donné envie de me mettre au vélo de route. J’effectue le retour par les quartiers résidentiels à l’intérieur de la ville.

Bilan : 19,7 km en 1:00:19, soit 19,6 km/h de moyenne et 145 bpm. 560 kcal dépensées, 180 m de D+ et 93 TRIMPS.

Une sortie bien sympathique pour se promener le long des plages de Biarritz. C’est quand même grisant de remonter les voitures sur la montée vers St-Eugénie !

Lundi 1er juillet – Tour dans le Pays Basque

Exercice sur polarpersonaltrainer // Strava

ça y est, c’est parti pour un vrai tour, après l’apéritif d’hier. Avant de partir à Biarritz, j’ai cherché un itinéraire et j’ai trouvé celui-là :

Biarritz – Arcangues – St Pée sur Nivelle – Sare – col de St Ignace – Ascain – St Jean de Luz – Guethary – Bidart – Biarritz. Le « point d’orgue » est le col de St Ignace, 169m (sic !) au pied de la Rhune.

Départ 9h15, pas trop tard donc, pour une fois. C’est sans doute à cause de l’air marin. Ou de Polin qui dort dans notre chambre… 😉 bref direction Arcangues sous un ciel un peu gris, en passant par la Negresse. Je rejoins ensuite l’ancienne route de St Pée sur Nivelle. Je me fais doubler par un gus en vélo de chrono. ça en jette quand même… Je rattrape ensuite deux cyclos que je reperds immédiatement dans une descente à cause du trafic. Je les rejoins vers Sare mais ils ne prennent pas le même itinéraire que moi. J’attaque ensuite l’ascension du col de St Ignace, avec ses 2,8 km à 4,1%. Pas de quoi affoler C. Froome…

Profil du col de St Ignace (veloviewer)

Profil du col de St Ignace (veloviewer)

La descente sur Ascain est très plaisante. ça tournicote de façon fort sympathique. Je rejoins ensuite St Jean de Luz et la piste cyclable.Je fais un petit détour par le centre ville. Au hasard je tombe sur un panneau indiquant la Vélodyssée en direction de Biarritz. Je suis cet itinéraire jusqu’à Bidart. Il s’agit d’un itinéraire en grande partie partagée avec les voitures mais à l’écart de la route principale de St Jean de Luz. Il n’y a pas trop de trafic mais beaucoup de montées et descentes. Après un petit détour par le centre ville de Bidart et la plage d’ilbarritz, je rejoins la maison, les cuisses bien raides !

Baie de St Jean de Luz

Baie de St Jean de Luz

Plage d'Ilbarritz

Plage d’Ilbarritz

Scott sur la plage d'Ilbarritz

Scott sur la plage d’Ilbarritz

Bilan : 66,8 km en 2:54:25, soit 23km/h et 147 bpm de moyenne. 1665 kcal consommées, 655 m de D+ et 282 TRIMPS.

Jeudi 4 juillet – Jaizkibel

Exercice sur polarpersonaltrainer // Strava

Après pas mal de tergiversations sur l’objectif et le parcours, je me décide pour le Jaizkibel depuis St Jean de Luz, fortement poussé par Julie. Je devais initialement faire du vélo le matin mais comme on est parti tard, ça sera pour après manger. Tant mieux parce que le soleil met du temps à traverser les nuages.

Départ donc après le repas au resto et un assortiment de poisson (globalement assez industriel…). Je navigue un peu à vue dans St Jean de Luz pour trouver la bonne route. Après un premier échec, je trouve finalement la route des crêtes et direction Hendaye. La route est très jolie, quoique plutôt fréquentée. C’est un assortiment de bosses plus ou moins raides. Je traverse vite Hendaye qui n’est jolie que le long des plages. Le quartier de la gare n’est pas génial… Je traverse ensuite la Bidassoa pour me retrouver à Irun, côté espagnol. Ce n’est pas évident de se repérer car la signalisation routière change complètement. Je suis la route de l’aéroport. Je me fais quand même une frayeur quand je vois la limitation pour l’autoroute… Bon il ne s’agit que d’un panneau général, ouf ! Je rejoins très vite les premières pentes du Jaizkibel, objectif du jour, avec ses 8,1 km d’ascension à 5,1%,soit 446 m de D+. La première partie de la montée jusqu’à Guadalupe se passe très bien. Après une légère redescente, j’attaque la seconde partie de la montée, un peu plus dure. La vue est superbe avec l’océan d’un côté et la baie d’Hendaye de l’autre. je rejoins le col puis je pousse jusqu’à la tour de télécommunications plus haut. Pour monter là haut, je passe sur une petite route pastorale avec quelques forts pourcentages. Je suis parfois obligé de me mettre en danseuse et ma roue arrière dérape dans les crottes de biques !

Profil du Jaizkibel (veloviewer)

Profil du Jaizkibel (veloviewer)

J’effectue le retour par le même itinéraire. La route de la corniche finit de m’achever…Finalement, je fais plus de D+ sur la route des crêtes que sur le Jaizkibel !

Mon scott au Jaizkibel

Mon scott au Jaizkibel

Bilan : 62 km en 3:10:44, soit 19,5 km/h et 145 bpm de moyenne. 1781 kcal consommées, 915 m de D+ et 293 TRIMPS.

Bilan de la semaine de vacances :

148,5 km parcourus, 4006 kcal consommées, 1750m de D+ et 668 TRIMPS.

Y’a pas à dire, le pays basque, c’est pas plat du tout !