Pour cette randonnée, j’ai décidé de changer mes habitudes de marmotte et de décoller au petit matin. Le lever s’effectue à 5h30 non sans difficulté. L’objectif est de monter au sommet du Pic Saint Michel, randonnée très fréquentée par nos amis grenoblois, avant l’arrivée des familles de randonneurs et du mauvais temps. Pour cette randonnée, je caresse le secret espoir de rencontrer des animaux sauvages et obtenir quelques jolies photos sur les balcons Est du Vercors.

Il me faut une grande volonté pour m’extirper de mon lit si tôt un jour férié… Le départ est effectué sur le coup des 6h. Malgré une petite erreur d’aiguillage (encore !!), nous arrivons au début de la randonnée avant 7h. Il commence à faire franchement jour. La randonnée s’effectue dans de bonnes conditions avant l’arrivée d’un temps plus couvert pour l’après-midi. Nous avons « conquis » le sommet avant 9h et les premiers randonneurs, traileurs et toutous les accompagnants. Au sommet le vent est assez fort et nous refroidit rapidement.

Le retour s’effectue par le même chemin et nous ramène à la voiture avant 11h. Vu l’heure avancée du lever et l’état des troupes, le retour à la maisons signifie plutôt la fin de journée.

A cause du temps partiellement nuageux et de la présence du soleil en face de nous, l’ambiance était assez particulière. J’ai essayé de la retranscrire en photo, même si j’atteins les limites de mon savoir-faire en matière de développement de photos.

Voici donc les images :