Je me suis fait un petit plaisir (gros selon Julie…), l’acquisition d’une paire de Five Fingers KSO Trek Sport. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ces chaussures, il s’agit de chaussures minimalistes (ie : sans amorti) qui permettraient d’utiliser librement ses orteils. J’ai lu plein de bien ces chaussures testées par différents bloggers. Commandées il y a deux semaines chez Endurance Shop à Echirolles, les chaussures sont enfin arrivées au magasin. J’arrive tout heureux au magasin même si je suis un peu K.O. de mon tour du matin.

Essayage de ma pointure au magasin et première constatation : c’est vachement dur à mettre la première fois ! Après quelques pas, les sensations sont bonnes et je trouve le pied quand même très bien protégé. J’ai plus l’impression de marcher avec une paire de chaussures avec une semelle fine que de marcher pied nus. Reste la sensation d’indépendance des orteils, inimitable.

L’après-midi, c’est l’occasion d’une seconde sortie avec Julie, direction le chemin entre Seyssins Golf et le Pont de Claix, un chemin plein de cailloux et de racines idéal pour tester ces chaussures. Le pied est très bien protégé des cailloux. Je m’essaye à quelques pas de course à pied : la foulée est légère mais c’est clair qu’il n’y a plus d’amorti ! Les chaussures sont particulièrement confortables, sauf au niveau des petits doigts, qui ont du mal à accepter la séparation. L’inconfort se fait oublier au cours de la promenade.

Après le plat, on décide que finalement on fera le tour du Rocher de Comboire (+ de 10 km et 200m de D+), pour une femme enceinte jusqu’au yeux, c’est quand même pas mal. Direction La Batie, où l’on rattrape un groupe d’une cinquantaine de personnes dans la montée. Julie les dépose, cela a du leur faire bizarre de la voir débouler comme ça. On passe ensuite à Seyssins village par le col de Comboire et redescente sur le golf de Seyssins. Je commence à avoir mal aux pieds. Je pense qu’il me faudra un peu de temps pour me faire à ces chaussures. Les petits doigts redeviennent un peu douloureux.

Bilan : ce sont des chaussures au style inimitable. La protection offerte est très agréable. Cela dit, je pense qu’il faut quand même un temps d’adaptation important pour passer du tout amorti à ces chaussures, sans parler de courir avec.