Fini les compte-rendus hebdomadaires, j’attaque maintenant les CRs séance par séance pour plus de lisibilité (pour moi). Voici donc le CR de ma sortie du 01/04/2013 à Autrans. C’est probablement ma dernière sortie de ski de fond, entre l’arrivée de Polin et la fin de saison imminente.

Au menu de cette sortie :

  • Lécureuil (verte) pour se chauffer
  • La Petite Scandinave (jaune) pour souffrir
  • Le Lac (bleue) pour s’épuiser
  • Retour vers le centre nordique pour le plaisir

Exercice sur polarpersonaltrainer // Exercice sur Strava // Exercice sur Endomondo

Résumé :

Départ prévu de Grenoble à 9h pour une probable dernière sortie ski de fond pour cette année. Pas de contractions en vue pour Julie, du grand soleil en altitude, un peu de froid, les conditions semblent réunies pour cette sortie. Dès 2h du matin, Bob s’est décommandé par texto. J’en profite pour partir un peu en avance, malgré le changement d’heure. J’ai le secret espoir d’attraper la navette de 9h 45 pour monter sur le plateau de Gêve. Il n’y a pas trop de circulation pour monter mais quelques relous qui ne dépassent pas les 60 km/h en ligne droite. Je fais vrombir les 115 ch de mon carrosse pour m’extirper des diesels puants et éliminer ces bouchons roulants. J’arrive au centre nordique d’Autrans avec 8 minutes d’avance sur la navette. Ouf. Une fois la paire de ski récupérée (rossignol Delta, bof) et le forfait acheté, je m’installe dans la navette et finis de m’équiper. Un peu à l’arrache donc. Là-haut, bonne surprise, les conditions sont supers : de la neige froide (un peu vieille certes) et du grand soleil ! 😉 C’est parti pour une matinée de ski !

J’attaque par une petite verte de 5 km, la piste de l’Ecureuil pour me chauffer. Tout de suite, je sens les restes de la montée de la Bastille de la veille dans les mollets… Tant pis, je ne serai pas au max. Plus qu’un échauffement, j’attaque un peu sans trop le vouloir. Il va falloir se limiter pour tenir le programme, surtout vu le programme qui m’attend. Après la verte, on attaque par la Petite Scandinave, une piste jaune (noire dans le langage des alpins). La piste ne fait que 5 km, donc j’y vais confiant. Au pire, il n’y a que 2,5 km de montée, rien à voir avec la piste Panoramique et ses 10 km de montée ! Erreur, la piste est une succession de talus bien raide sur lesquels je m’épuise en forçant ! Bon la piste est courte donc je survis. Je me serais quand même fait doubler par un retraité en style classique, ce n’est pas bon pour le moral ! 😉 (Bravo au papy ceci dit). J’en suis à 10 km, je pars sur la piste du Lac (8 km, bleue), curieux de voir ou peut se cacher un lac sur le plateau. La piste emprunte une grande partie de la verte du début, pas de grosse surprise donc. Quelques talus plus tard, j’arrive enfin au lac artificiel servant à alimenter les canons à neige du domaine. Il s’agit donc du lac qui donne le nom à cette piste. Pas de quoi casser trois pattes à un canard quand même ! Je n’ai plus d’énergie mais il faut revenir au départ. Avant de revenir au départ du plateau de Gêve, je croise un papa avec une pulka (traineau pour tracter un bébé). Je le questionne pour savoir si c’est difficile de tirer un tel traineau. Apparemment, ça ne serait pas si dur… On verra peut être la saison prochaine ? Je termine par le retour au centre nordique d’Autrans. Cette descente, c’est la récompense d’une bonne session de ski.

Au final, une bonne session, pas la meilleure en terme de sensations, mais une bonne séance pour remiser le matériel avec de bons souvenirs pour attendre la prochaine saison.

Bilan : 23,1 km en 1:52:32, soit 12,3 km/h à 153 bpm de moyenne. 1554 kcal, 275 m de D+ et 211 TRIMPS.